LE RÉGIME PENTIVISTE, L’ESPOIR DE L’AFRIQUE !

Avant les indépendances, l’Afrique a souffert ; après les indépendances, elle demeure toujours dans la souffrance. Face à cette situation que vit le continent, plusieurs personnes tentent d’apporter des solutions. Des propositions sont faites, de part et d’autre, pour trouver une solution à cette problématique.

Malheureusement, la situation demeure telle. Aucune amélioration significative ne se profile à l’horizon. Aujourd’hui encore, le continent souffre et souffre terriblement. Tout porte à croire que la situation africaine est sans solution ou que la souffrance des Africains est partie pour l’éternité. Ainsi, l’Afrique a besoin d’un espoir. Elle a besoin d’une solution tangible pour sortir effectivement de cette situation dramatique qu’elle vit depuis des décennies et des décennies.

Le régime pentiviste pourrait apporter cet espoir à l’Afrique. En effet, étant un régime politique alternatif et reposant sur un mécanisme innovant et bien introduit, ce nouveau régime politique pourra fortement contribuer à garantir des solutions à l’Afrique, pour qu’elle sorte enfin de sa détresse perpétuelle. Bien entendu, le régime pentiviste avec son dispositif bien ficelé pourrait permettre à tous les États africains de disposer d’un système politique et étatique fort, performant et résilient.

Un tel système permettra aux différents pays du continent d’avoir une organisation exemplaire pour s’assurer une gestion prometteuse des affaires de la cité. Avec ce système, nos États pourront renouer avec l’efficacité de la gouvernance pour consolider la croissance et le développement économique, afin d’aplanir le bien-être pour un bonheur réel dans la société.

Par son mécanisme rigoureux, ce système permettra progressivement les bonnes manières. Ce qui garantirait les résultats escomptés pour une excellente santé sociale. Il permettra la bonne gouvernance, des performances économiques, sociales et environnementales, et un comportement exemplaire des dirigeants et des citoyens pour assurer la bonne marche de la société.

D’autre part, le régime pentiviste permettra de surmonter certains problèmes qui minent nos sociétés, notamment les tensions politiques qui prévalent actuellement dans nos différentes cités. En effet, avec le régime pentiviste, on pourra intelligemment désamorcer les fortes tensions politiques[1] qui prédominent dans des pays comme la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Mali, le Sénégal, l’Algérie, le Soudan, le Cameroun, etc.

Bien entendu, le régime pentiviste étant conçu dans l’intérêt de toutes les parties – dirigeants, opposants et populations – permettra aux différentes parties d’être d’accord sur leurs désaccords. En réalité, par son système bien ficelé, le régime pentiviste éprouve un mécanisme qui élimine d’emblée les désaccords entre les parties. Ce régime a une solution à chaque situation pouvant entrainer un désaccord entre les parties ou pouvant constituer une entrave au fonctionnement de la société. Ces solutions sont préétablies dans son dispositif, ce qui lui garantit la capacité d’éviter les tensions politiques que nous vivons actuellement.

L’enjeu de ce système alternatif est de garantir en bonne intelligence la satisfaction de chaque partie dans la gestion de la chose publique. Ainsi, son mécanisme s’attèle à assurer la satisfaction à toutes les forces politiques vives. Il cherche à garantir un minimum d’intérêt à chaque partie. Il évite l’absurdité des régimes politiques défaillants, tels que les régimes présidentiel et parlementaire. En effet, par son mécanisme bien introduit, ce régime politique ne dresse guère les dirigeants contre les opposants ou le peuple, et non plus les opposants ou le peuple contre les dirigeants. À travers son dispositif innovant, il évite d’emblée aux dirigeants tout ce qui pourrait opprimer ou provoquer les opposants ou le peuple, ce qui pourrait constituer une tension entre eux.

Ainsi, avec ce régime politique qui se veut innovant et intelligent, on pourra aisément éviter les tensions politiques effrénées dans nos différents pays africains. Car toutes les parties seront satisfaites des actions politiques de leurs contreparties. Les dirigeants ne pourront plus poser des actes ou actions politiques qui iront contre l’intérêt général, et donc contre l’intérêt du peuple. Ils ne pourront non plus mener des répressions contre leurs opposants. Ils ne seront plus tenter de s’accrocher au pouvoir, car le système leur réserve des choses plus intéressantes.Aussi, on ne pourra plus réaliser un coup d’État militaire contre un dirigeant.

Comme on peut le constater, avec le régime pentiviste, on pourra en finir avec les tensions politiques qui se trament actuellement dans nos milieux respectifs. On pourra éviter les terribles conséquences que nous livrent par moment ces tensions outrées. Par exemple, on pourra surmonter les crises postélectorales, les guerres civiles, les révolutions, les manifestations de protestations, etc. On pourra éviter les abus de pouvoir, les frustrations, les rancunes, la mauvaise foi, qui sont les éléments provoquant les tensions politiques que nous vivons dans nos différents pays. On pourra enfin être d’accord sur nos désaccords, pour  garantir la paix et la stabilité, et assurer le développement viable que nous recherchons avec abnégation.

En somme, il convient de noter que le régime pentiviste peut être un espoir pour l’Afrique. Car, par ses vertus, le continent pourrait renouer avec plusieurs choses qui l’amèneront à sortir de sa détresse interminable.

Pacôme Kouamé Oi Kouamé,
chercheur interdisciplinaire en développement
concepteur du projet Vision-monde de demain

————————-
[1]entre les politiques eux-mêmes ou entre les politiques et les citoyens